Dans l’ombre du café. Ethnologie d’une grande plantation caféière au Guatemala

Charles-Édouard de Suremain

Resumen


La grande plantation est un domaine de recherche qui, jusqu’à présent, a été relativement délaissé par l’anthropologie. Il est vrai que cet univers particulier est directement rattaché à l’histoire européenne, quoiqu’il s’exprime dans des terrains exotiques. En outre, si les ouvriers de la grande plantation sont fréquemment d’origine indigène, ils sont le plus souvent acculturés et évoluent dans une logique globalement capitaliste. Enfin, la grande plantation est soumise à des contraintes économiques et politiques qui la dépassent et semblent la déterminer de l’extérieur. Objet “inauthentique”, trop proche de nous, elle a peu suscité le regard distancié des anthropologues.


Texto completo:

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.22134/trace.30.1996.708

Enlaces refback

  • No hay ningún enlace refback.


Copyright (c) 2019 Revista Trace

Licencia de Creative Commons
Este obra está bajo una licencia de Creative Commons Reconocimiento-NoComercial-CompartirIgual 4.0 Internacional.

Dirección

CEMCA
Sierra Leona 330
Lomas de Chapultepec
Ciudad de México
C.P. 11000.

Revista TRACE CEMCA

ISSN electrónico 2007-2392